Tourisme

a) Le potentiel

Le secteur du tourisme à l’échelle mondiale a connu une croissance continuelle (+ 4 % par an) depuis la fin de la seconde guerre mondiale, au point d’être considéré au 21ème siècle comme un vecteur majeur de l’économie mondiale.

Selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), on a dénombré plus de 700 millions de déplacements de touristes en 2000, ce qui représente plus de 500 milliards US $ de recettes.

Les potentialités touristiques de la République Démocratique du Congo sont immenses et diversifiées. Il ne s’agit certes pas d’un tourisme de masse mais plutôt d’un tourisme de niche :

  • Tourisme d’affaires;
  • Tourisme culturel, scientifique et religieux,
  • Écotourisme avec 8 parcs nationaux dont 5 sont reconnus patrimoine culturel mondial par l’UNESCO.

b) Les sous-secteurs qui offrent un potentiel intéressant sont :

  • Développement de l’hôtellerie et centres de conférence dans plusieurs centres urbains (Kinshasa, Lubumbashi, Mbuji-Mayi, Kananga, Bukavu, Goma, Matadi, Kisangani,…) ;
  • Aménagement et gestion de sites touristiques ;
  • Agences de voyage;
  • Écoles ou centres de formation dans les métiers de l’HORECA ;
  • Bureaux d’études ou consultants spécialisés dans le secteur de tourisme ;
  • Éditeurs des guides touristiques.