Transport et logistique

a) Le potentiel
La mobilité en RDC est l'un des plus importants défis que le pays est appelé à relever pour s'assurer un développement durable. Chaque mode de transport, qu’il soit routier, lacustre et fluvial, ferroviaire ou aérien, offre un énorme potentiel de développement.
Les réseaux ferroviaires et fluviaux, à l'origine incomplets pour des raisons historiques ou géographiques, ont vu leur état général se dégrader.
Le réseau routier est lui-même considérablement altéré. Kinshasa n'est plus accessible par la route depuis les autres villes principales du pays que sont Mbuji-Mayi, Lubumbashi, Kisangani, Kananga et Goma. Cependant les liaisons de la capitale avec certaines provinces comme celle du Bas-Congo se sont améliorées depuis les années 2000 avec la réhabilitation de certaines infrastructures.

b) Les sous-secteurs qui offrent un potentiel intéressant sont:

  • Création de sociétés de transport routier, fluvial, ferroviaire et aérien ;
  • Chantier naval;
  • Création de sociétés de transport urbain (tramway);
  • Sociétés de taxi ;
  • Sociétés de location de véhicules ;
  • Sociétés de signalisation routière et fluviale;
  • Sociétés d’équipement (pièces de rechange, matériels de manutention, etc.) pour chaque mode de transport : routier, ferroviaire, fluvial et aérien ;
  • Ecoles ou centres de formation dans les métiers du transport et de la logistique ;
  • Bureaux d’études ou consultants spécialisés dans le secteur du transport et de la logistique.